Les Fondamentaux de Grenoble ECO LAB

Réunir les conditions favorables à l'émergence de projet alliant l'économie locale, l'écologie, l'humain avec une approche multi source, ouverte et structurée

Les fondamentaux de Grenoble ECO LAB

En vous parlant des débuts de Grenoble ECO LAB, nous avons souvent partagé un constat : un nombre incroyable de projets ou idées restent dans nos cerveaux et n’aboutissent donc jamais à rien.

Les raisons évoquées sont :

  • Manque de temps ou de moyens 
  • Appréhension due aux regards d’autrui, 
  • Absence de lieux propices pour commencer à en parler et initier les premières actions

Réunir les conditions favorables

Nous avons ainsi eu envie de créer ce lieu où serait réunies les conditions favorables à l’émergence de projets, surtout s’ils allient économie locale, écologie et aspect sociétal.

La première étape a été de regarder ce qui existait, fonctionnait et quels étaient les éléments que nous pouvions apporter.

Ensuite nous avons décloisonné tout ce qui se faisait en la matière, puis rencontré, échangé et nous sommes engagés sur notre projet. Après chaque rencontre, nous l’avons adapté aux nouvelles données partagées.

De nombreuses connaissances, amis, collègues, eux-mêmes experts dans des domaines divers se sont intéressés à notre démarche et, alors que les disparités de regards annoncent souvent la fin des débats sereins, ce fût l’inverse qui se passa.

Chaque avis, chaque regard avaient sa place, enrichissaient les échanges, adaptaient ce projet aux besoins qui se dessinaient.

Une démarche d’intelligence collective

Nous étions ainsi naturellement en train de mettre en œuvre l’intelligence collective

Concrètement, nous étions entourés d’un ensemble d’experts aux avis et expériences diverses, partageant la même envie d’être un acteur plus actif encore, de ce dynamisme économique local en pleine mutation. 

Les prises en compte des enjeux écologiques étaient certes différentes mais évidentes et la volonté de participer à la vie sociale continuait de se développer chez chacun.

Toutes les initiatives devaient avoir leurs places. Les débats s’enrichissaient autour de la multitude de projets qui émanaient ou commençaient même à s’initier. 

Nul enjeux politique, leurs représentants étant reçus avec la même ouverture que tous citoyens, leurs regards et apports étant aussi créateurs d’opportunités pour tous.

Mais cette intelligence collective, pour donner corps aux multiples idées qui foisonnaient devait structurer la démarche pour être efficace. Nous nous sommes appuyés sur les travaux de nos cousins canadiens et nos voisins lyonnais.

Approche SynOpp et Effectuation

Elle s’appelle l’approche SynOpp chez les premiers, puis l’Effectuation chez les seconds, avec les travaux de Philippe Silberzahn Professeur associé à EMLYON.

L’Approche SynOpp , est développée par Claude Ananou – Maître enseignent à HEC Montréal, elle s’appuie sur l’analyse des lancements de projets qui ont fait bouger les lignes de nos sociétés.

Il a interviewé, analysé et observé les approches mises en place par tous ces créateurs, toujours avec la même ouverture et la même curiosité. (article Une approche pour braver l’incertitude et Entreprenez avec intuition)

Pour Claude Anouna tous les êtres humains sont d’ailleurs de potentiels créateurs. 

Il partage cette conviction avec Muhammad Yunus, prix Nobel d’économie en 2006 et fondateur de la première institution de microcrédit.

Les porteurs de projets ont besoin d’avoir une approche qui leur soit favorable, de disposer d’un entourage constructif et de conditions adaptées 

Tout ceci nous plaisait beaucoup

Les Fondamentaux étaient définis

Les bases fondatrices de Grenoble ECO LAB étaient donc posées :

  • Un lieu ouvert, centré sur des projets d’activités mais apolitique et aconfessionnel
  • Une intelligence collective au service des projets – internes et externes
  • Une approche multi-source, ouverte et structurée